Pour commencer ce récit de mes petites aventures, je vais débuter avec  ... le lycée.

ATTENTION IMPORTANT : je me réserve le droit de modifier à tout instant mes réflexions qui ne sont que des observations, cela n'a pas le but d'être des informations de vérité générale. Je me réserve le droit à l'erreur, n'hésitez pas à me corriger en commentaire si je me trompe !

Le modèle éducatif en Nouvelle-Zélande est très différent du modèle français : en effet, les effectifs, les matières, les moyens employés pour enseigner ne sont pas du tout les mêmes et se rapprochent plus d'une école anglaise ou américaine.

 

77db3771-e060-4e52-9fb0-7d1a9b45e0c0_wo

Photo du Rutherford College et ses principaux acteurs

 

Pourquoi "college" ?

Au Rutherford college, les élèves sont acceuillis dès l'année 9 de leurs études où ils ont entre 13 et 14 ans, ce qui équivaut à la fin du collège français pour nous, et finissent en 13 ème année à 17 ou 18 ans environ, puis ils choisissent une voie d'études supérieures ou professionnel. 

C'est donc déjà une tranche d'âge et des besoins différents à gérer dans un même établissement.

Quelles sont les matières ?

Nous choisissons 6 options, 6 "subjects" qui vont être réparties sur notre "timetable" toute la semaine, du lundi au vendredi. Selon notre année d'étude, nous pouvons accéder à plus ou moins d'options. Le choix proposé est très varié : ECE, ou étude de la petite enfance, Drama, ou théâtre, mathématiques, sciences, histoire, géographie, "hospitality", cuisine, sports, maçonnerie, danse, anglais, allemand, mandarin, maori ... 

Un bon nombre d'ouvertures sur le monde qu'il faudrait, je pense, ramener en France !

Diapositive1

Ici, mon emploi du temps personnel. Comme vous le voyez, les temps de pauses sont aménagés différemment tout en faisant quasiment autant d'heures de cours.

Comment s'organisent les classes ?

Les effectifs sont beaucoup plus réduits qu'en France, rendant aisé un suivi personnalisé de chaque élève.En cours d'art, c'est une grosse classe, nous devons être une vingtaine. En cours de théâtre, nous sommes une quinzaine et en cours d'anglais, une dizaine. Les professeurs sont en globalité plus attentifs à la progression personnelle de chaque élève, ce qui de mon côté m'a tout de suite mise en confiance. 

A chaque cours équivaut une nouvelle classe, puisque l'emploi du temps est adapté en fonction de chaque élève.

 

Rutherford_College_Logo_Small

 

 Les relations entre les élèves ...

la Nouvelle-Zélande est un pays où les gens sont attentionnés, hospitaliers et font attention aux étrangers. Curieusement, se faire des "amis" et être "inclu dans un groupe" prend apparemment du temps et c'est une difficulté. Bien sûr pour moi, qui arrive en fin de trimestre, mais j'ai aussi discuté avec beaucoup d'étudiants là-dessus, et qu'ils soient français, japonais ou kiwis, c'est la même chose : se faire des amis est difficile à l'école et demande d'avoir des contacs à "l'extérieur" du lycée (activités sportives par exemple). De plus, puisque les classes changent à chaque matière de ton emploi du temps, il est difficile de trainer avec un même groupe de personnes durant les pauses entre les cours.

... et un bel uniforme !

Oui, oui, l'uniforme est obligatoire pour tous ! Selon notre année, nous avons un uniforme qui permet de nous différencier. Le code est assez strict : chaussettes montantes blanches pour les filles, bleues pour les garçons, short pour les garçons et jupe pour les filles, chemise, pull, écharpe et casquette "Rutherford" pour ceux qui s'autorisent cette petite folie ;), et les chaussures ... Oui, les chaussures ! J'ai déjà eu des problèmes avec les chaussures : elles doivent être non seulement noires, entièrement noires, mais aussi "basses" de sorte que l'on voit la chaussette à la cheville.

Bien sûr, le maquillage sobre est autorisé, et nous n'avons pas le droit de porter bagues, colliers, bracelets (bon, j'avoue, là aussi j'ai totalement pas respecté les règles)... 

Pfff ... vous voyez la galère. Heuseusement qu'avec un joli sourire et un bredouillage " Oh, I'm sorry, I don't know, I'm french !" ça passe beaucoup plus ...  

 

photo (1)

Photo de mon uniforme de 11 ème année. Oui, je sais, c'est à grincer des dents ...

 

Mes premières impressions en général : 

- une école équipée et des moyens utilisés

- de l'acceuil de la part de tous

- beaucoup d'infrastrutures

- une motivation de la part des élèves 

-un désir de valoriser chaque action des élèves et du personnel.

 

 

 

En espérant que vous en ayez appris un peu plus :)

@lix

- un niveau un peu plus faible qu'en France